Règlements

LIGUE MAXIMA

RÈGLES ET PROCÉDURES

 

(Mis à jour le 2 avril 2013)

L'emploi du masculin a pour but de faciliter la lecture du texte.

1.     Responsabilité du conseil d’administration

2.     Gérants, capitaines et assistants capitaines

3.     Responsabilités des capitaines et des assistants capitaines

4.     Commandites

5.     Uniforme, équipement et autres

6.     Structure de la ligue de balle Maxima

7.     Inscription

8.     Formation des équipes

9.     Les cotes

10.  Modification des équipes

11.  Frais de la saison

12.  Déroulement d’une partie

13.  Règlements de terrain : Walter-Stewart

14.  Esprit sportif


 

1. RESPONSABILITÉ DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

1.     Le Conseil d’administration peut modifier ces règles et procédures en tout temps.

2.     Le Conseil d’administration a la responsabilité de légiférer dans tous les cas non couverts par le présent document.

3.     Le Conseil d’administration permettra à tous les gens concernés d’être entendus afin de rendre une décision juste, équitable et éclairée dans tous les cas litigieux qui lui seront soumis ou qui seront portés à son attention.

4.     Toute décision, sanction ou réprimande sera dûment notifiée par le Conseil d’administration aux personnes concernées.

5.     La version officielle de ce document sera détenue par tous les membres du Conseil d'administration.

6.   Les membres du Conseil d'administration n'ont aucun frais d'inscription à débourser.

 

2. GÉRANTS, CAPITAINES ET ASSISTANTS-CAPITAINES

1.     Chaque équipe pourrait être dans l'obligation de nommer une personne qui agira en tant que capitaine et doit nommer deux personnes qui porteront le titre d’assistants capitaines.

2.     Une équipe peut avoir un gérant si elle le désire. Cette personne devra payer une cotisation afin d’obtenir les droits et privilèges octroyés aux membres.

3.     Le gérant, le capitaine et ses deux assistants doivent être approuvés par le Conseil d’administration.

4.     Le C.A. peut désigner un ou des capitaines avant la formation des équipes.

 

3. RESPONSABILITÉS DES CAPITAINES ET DES ASSISTANTS-CAPITAINES

1.     Les capitaines ou leurs assistants veillent à la formation de leur équipe.

2.     Les capitaines ou leurs assistants trouvent un remplaçant pour les joueurs absents au besoin.

3.     Les capitaines ou leurs assistants remettent leur feuille d’alignement avant le début de la partie au marqueur et au capitaine adverse.

4.     Les capitaines ou leurs assistants s’assurent que tous les joueurs réguliers et remplaçants, dans la mesure du possible, portent un uniforme.

5.     Les capitaines ou leurs assistants négocient au besoin des ententes avec un commanditaire.

6.     Les capitaines ou leurs assistants s’assurent que leur équipe a l’équipement nécessaire pour jouer les parties.

7.     Les capitaines ou leurs assistants s’assurent que les modalités de paiement établies par le Conseil d’administration sont respectées par l’ensemble des joueurs de leur équipe.

8.     Les capitaines ou leurs assistants agissent en tant qu’agent de communication entre le Conseil d’administration et leurs joueurs.

9.     Les capitaines ou leurs assistants s’assurent que chacun de leurs joueurs est avisé des modifications au calendrier publié.

10.  Les capitaines ou leurs assistants prennent les actions nécessaires au bon fonctionnement de leur équipe, de concert avec le Conseil d’administration.

11.  Les capitaines ou leurs assistants favorisent la participation de tous leurs joueurs de manière aussi juste et égale que possible (i.e. même nombre de présence au banc).

12.  Les capitaines ou leurs assistants assument toute autre tâche nécessaire au bon déroulement de la saison.

 

4. COMMANDITES

1.     Toute proposition d’entente entre une équipe et un commanditaire doit être soumise au Conseil d’administration avant la signature du contrat.

2.     Toute commandite doit être approuvée par le Conseil d’administration.

 

5. UNIFORME, ÉQUIPEMENT ET AUTRES

1.     Les membres d’une équipe doivent porter un chandail ou une chemise de la même couleur et sur lequel on retrouve un numéro identifiant chaque joueur. Le chandail doit être approuvé par le Conseil d’administration avant sa confection. Le reste de l’uniforme est optionnel.

2.     Les joueurs ont la responsabilité de fournir leur équipement personnel.

3.     La Ligue s’engage à fournir les balles de jeu, les buts de sûreté, les marqueurs et leurs feuilles de travail, ainsi que les feuilles d'alignements.

4.     La Ville de Montréal (A.S.B.M.) installe les buts, s'occupe de l'entretien des terrains et fournit les arbitres.

 

6. STRUCTURE DE LA LIGUE DE BALLE MAXIMA

1.     La Ligue de balle Maxima observe les règlements officiels de Softball Canada et de l’ASBM (Association des sports de balle de Montréal), ainsi que ses propres règles.

2.     La Ligue de balle Maxima est composée de plusieurs divisions selon le nombre d’inscriptions.

3.     Le format des séries des deux divisions peut être modifié pendant la saison régulière.

 

Lexique :

Saison : Période comprise entre le premier et la dernière partie prévue à l’horaire. Cette période est habituellement comprise entre le 2ème lundi du mois de mai et la semaine qui précède la fin de semaine de la fête du travail.

Inscription d’équipe : Période comprise entre la fin de la saison et la date déterminée par le Comité, servant à inscrire une équipe pour la saison suivante.

Inscription individuelle : Période comprise entre la fin de la saison et la date limite déterminée par le Comité, servant à inscrire un joueur ou une joueuse de façon individuelle.

Nouveau joueur : toute personne qui s’inscrit dans une division dans laquelle il n’était pas un joueur régulier la saison précédente.

Joueur régulier : joueur dont le nom est inscrit sur la liste d’équipe.

 

7. INSCRIPTION

1.     Des équipes complètes (non soumises aux repêchages) peuvent soumettre leur candidature. Le C.A. décidera si elles peuvent s'inscrire.

2.     Les équipes complètes devront fournir une liste contenant un minimum de 10 joueurs réguliers et un maximum de 12. Si des joueurs ne faisant pas partie de cette liste veulent remplacer, ils devront payer un montant, tout comme les autres remplaçants non réguliers d’une division. Toutefois, le Conseil d’administration peut décider de défaire les noyaux d’équipe déjà existants et procéder à un repêchage universel dont il établira les règles.

3.     Des noyaux composés de joueurs d'une même équipe de la saison précédente dans les deux divisions peuvent être formés. Ces équipes devront fournir leur capitaine et seront formés d’un maximum de 6 joueurs et d'un minimum de 4 joueurs. D'autres types de noyaux peuvent être formés avec l'approbation du C.A. Les joueurs de ces équipes-noyaux doivent s'inscrire de façon individuelle.

4.     Le capitaine d'une équipe complète (non soumise au repêchage) doit remettre les frais d’inscription exigibles en même temps que le formulaire d’inscription sur lequel se retrouve sa liste fermée de 10 à 12 joueurs.

5.     L’inscription individuelle des joueurs comble les postes vacants dans les équipes non complètes.

6.     Le nombre de places disponibles dans la division récréative, lors de l’inscription individuelle, est déterminé suite à l’inscription par équipe. Ces places sont accordées aux premières personnes à s’inscrire. Les inscriptions subséquentes sont placées sur une liste d’attente. Dans la division compétitive, ces places sont accordées aux personnes repêchées. Celles non repêchées seront placées sur une liste d'attente et pourront jouer dans le récréatif si elles le désirent.

7.     Tous les nouveaux joueurs ne faisant pas partie d'une équipe déjà complète s’inscrivant dans la ligue doivent être soumis au repêchage à moins que le C.A. en décide autrement.

8.     Un joueur peut s’inscrire dans deux divisions, aux conditions établies par le Conseil d’administration.

9.     Un joueur qui se désiste après l’inscription mais avant le repêchage sera remplacé par le prochain joueur sur la liste d’attente.

 

8. FORMATION DES ÉQUIPES

1.     Le Conseil d’administration veille à la formation de nouvelles équipes équilibrées en début de saison.

2.     Un joueur qui ne désire plus continuer à jouer avec son équipe de la saison précédente doit en aviser le directeur de la division concernée ainsi que son capitaine. Ce joueur devra s'inscrire lors de l’inscription individuelle afin d’être repêché pour compléter les équipes et aura préséance sur les nouvelles inscriptions.

3.     Un capitaine qui ne désire pas garder un joueur qui faisait partie de son équipe la saison précédente doit aviser le joueur et le directeur de la division concernée. Ce joueur devra s'inscrire lors de l’inscription individuelle afin d’être repêché pour compléter les équipes.

4.     Les nouveaux joueurs sont soumis au repêchage à moins que le comité en décide autrement.

5.     Le Conseil d’administration détermine la procédure du repêchage en considérant le nombre de places à combler, la force des équipes et des joueurs à repêcher et tout autre facteur qui pourrait avoir un impact sur l’équilibre entre les équipes et l’harmonie de la division.

6.     Dans la division récréative, les nouveaux joueurs qui reviennent pour une deuxième saison joueront avec la même équipe que la saison précédente, à moins qu’ils désirent autrement.

 

9. LES COTES

1.     Les femmes sont cotées de 4 à 20. Une femme doit pouvoir remplacer un homme de sa cote.

2.     Les hommes sont cotés de 4 à 20. Un homme doit pouvoir remplacer une femme de sa cote.

3.     Les cotes doivent être équivalentes d’une division à l’autre. Par exemple, un joueur coté 9 dans la division récréative doit être de même calibre qu'un joueur coté 9  dans la division compétitive.

4.     Un joueur jouant dans les deux divisions peut avoir deux cotes différentes.

5.     Les joueurs sont cotés lors d’une réunion par le(s) directeur(s) de division et d’un représentant de chacune des équipes de cette division.

6.     Dans les deux divisions, la cotation des joueurs doit être faite avant le début de la saison régulière et avant les séries. Le directeur peut aussi demander une nouvelle cotation en tout temps pendant la saison régulière, en consultation avec ses capitaines. Au début de la nouvelle saison, la cote évaluée en fin de saison est celle valide.

7.     Les nouveaux joueurs sont évalués temporairement au camp d’évaluation pour fins de repêchage équitable.

Les évaluateurs sont des personnes désignées par la direction de la division pour évaluer les joueurs: capitaines, directeurs ou autres personnes ressource. Ceux-ci déterminent un joueur-type pour chaque cote.

Nouveaux joueurs

Les nouveaux joueurs sont évalués au cours de l’évaluation pré repêchage. Les capitaines utilisent leur propre méthode pour fin de repêchage mais la cote officielle est donnée par un consensus. Les nouveaux joueurs seront considérés comme des joueurs réguliers après 4 parties et seront donc évalués avec la méthode d’évaluation.

Substituts

Les substituts sont évalués avec la même méthode d’évaluation s'ils sont connus. Sinon, la direction de la division et les capitaines décideront de la cote du substitut et mettront la liste des substituts à jour régulièrement.

 

10. MODIFICATION DES ÉQUIPES

1.     Seul le Conseil d’administration a le pouvoir de remplacer un joueur entre l’inscription individuelle et la fin de la saison.

2.     Le Conseil d’administration choisira le nouveau joueur en fonction des besoins de l’équipe et du respect de l’homogénéité de la division.

3.     Après la quatrième partie et avant la cinquième partie de la saison régulière, des échanges pourront être faits en vue d’équilibrer chacune des équipes.

4.     Un échange sera en vigueur seulement lorsque celui-ci est approuvé par le Conseil d’administration.

5.     Le capitaine ne peut pas exclure un joueur durant la saison.

6.     Seul le Conseil d’administration a le pouvoir d’exclure un joueur.

 

11. FRAIS DE LA SAISON

1.     Les coûts et modalités des frais d’inscription sont établis par le Conseil d’administration.

2.     Le Conseil d’administration doit aviser les capitaines des frais d’inscription et des modalités de paiement avant la date d’inscription pour la saison à venir.

3.     Le Conseil d’administration se réserve le droit d’ajuster les frais de saison au besoin.

4.     Maxima ne s'engage pas à rembourser les équipes ou les joueurs qui quittent au cours de la saison, quelles que soient les raisons invoquées.

5.     Pour être autorisés à jouer, les remplaçants qui ne sont pas membres réguliers de la Ligue ou d'une division doivent payer le montant exigible avant le début de la partie, soit 10 $. Cela leur donne le privilège de jouer toute la soirée, peu importe le nombre de parties, à la défensive et à l'offensive. Un remplaçant qui est membre d'une autre équipe n'est pas tenu de jouer à la défensive si son équipe joue le même soir. Si un joueur se déplace dans l'unique but de remplacer, il a droit aux mêmes privilèges qu'un remplaçant.

 

12. DÉROULEMENT D’UNE PARTIE

1.     Une équipe est constituée d’au moins 10 joueurs. Le nom de tous les joueurs admissibles à jouer dans cette partie doit figurer sur la feuille d'alignement remise au marqueur avant le début de la partie.

Division récréative

L’alignement des frappeurs doit contenir un minimum de 10 joueurs, mais une équipe peut jouer une partie à 9 joueurs sans retrait automatique. Une équipe peut jouer une partie à 8 joueurs, mais dans un tel cas, l’équipe a un retrait automatique.

Un maximum de 11 joueurs peuvent jouer à la défensive. Tous les joueurs doivent jouer à la défensive au moins la moitié du match même si 12 joueurs forment l’équipe, à moins de blessure. Une dérogation peut être donnée avec l’accord d’un directeur et du capitaine de l’autre équipe (ex. : joueur de cote 13 ou 14.

Dans le récréatif, au bâton, certains joueurs et joueuses ayant les plus faibles cotes pourront bénéficier d’une défensive spéciale leur permettant d’avoir la chance de se rendre sur les buts plus facilement. Ainsi, trois des quatre champs devront toucher la clôture (le 4e pourra se placer à l’endroit de son choix) et les avants-champs ne pourront pas dépasser la ligne imaginaire entre les 1er et 2e buts et entre les 2e et 3e buts. Le C.A. décidera, avant le début de la saison, quelles seront les joueurs et joueuses bénéficiant de ce règlement.

Division compétitive

L’alignement des frappeurs doit contenir un minimum de 10 joueurs, mais une équipe peut jouer une partie à 9 joueurs sans retrait automatique. Une équipe peut jouer une partie à 8 joueurs, mais dans un tel cas, l’équipe a un retrait automatique.

2.     Règles pour les lanceurs :

Cinq (5) lancers de pratique sont accordés au lanceur au début de la première manche pour chaque équipe. Par la suite aucun lancer de pratique n’est permis sauf pour un lanceur de relève qui a droit à cinq (5) lancers.

Division récréative :

Il y a un maximum de 2 buts sur balle permis par manche par équipe (intentionnel ou non). Après les 2 buts sur balle accordés, on ne compte plus les balles lancées au marbre.

3.     Pointage :

Divisions récréative et compétitive:

Ligne au marbre : un joueur marque un point en franchisant la ligne au marbre tracée perpendiculairement à la ligne du troisième but, du marbre à la clôture de côté.

Ligne de non retour : un joueur qui franchit la ligne de non retour (situé à 20 pieds de la ligne au marbre) ne peut retourner au troisième but et doit franchir la ligne au marbre.

Zone du receveur : le receveur doit avoir son pied sur le marbre (zone du receveur), et non sur le tapis de caoutchouc, et être en contrôle de la balle pour retirer un joueur qui se présente à la ligne au marbre sans l’avoir traversé. Ce dernier ne doit en aucun cas toucher au receveur dans sa zone sinon il est automatiquement retiré. Le receveur n’a pas à toucher au joueur pour le retirer.

Zone des prises : dans les deux divisions, seul le tapis compte pour une prise.

4.     Tous les joueurs réguliers doivent être inscrits sur l’alignement des frappeurs.

Dans la division récréative, un maximum de 2 joueurs cotés 12 et + peuvent se suivre dans l’alignement et tous cotés 4,5 ou 6 non remplacés pourrait entraîner un retrait automatique, peu importe le nombre de joueurs présents dans l’équipe.

5.     Les capitaines des deux divisions devront effectuer leurs remplacements en tenant compte de la moyenne des cotes totales des deux équipes. Les capitaines peuvent s'entendre entre eux avant une partie, mais devront en informer leur directeur dans un délai raisonnable avant le match. En cas de litige, c'est le directeur qui tranchera.

6.     Une manche de prolongation, dans les deux divisions, sera jouée si le pointage est égal après les 7 manches règlementaires. Le dernier joueur de chaque équipe retiré en 7e manche se placera au 2e but et les frappeurs auront dès le départ un compte d’une balle et une prise.

7.     Dans les deux divisions, une fausse balle attrapée par le receveur constituera un retrait, peu importe la hauteur de la balle.

8.     Dans les deux divisions, advenant le départ d’un joueur pour cause de blessure ou de travail, il n’y a pas de retrait automatique imposé lors de son tour au bâton.

9.     Les changements défensifs sont illimités et non réglementés en autant que ceux-ci ne retardent pas la partie (À la discrétion de l'arbitre).

10.  Tous les postes vacants dans l’alignement des frappeurs deviennent des retraits automatiques, lorsque l’alignement tombe sous la barre de 9 joueurs.

11.  Si un joueur est expulsé, son tour au bâton devient un retrait automatique. Si son équipe se retrouve au-dessous du minimum requis de joueurs, l'équipe perd la partie par défaut.

12.  Chaque équipe doit compter un minimum de 8 joueurs en tout temps.

13.  Une équipe qui perd par défaut ou qui se retrouve avec moins de 8 joueurs, peu importe la raison, perd automatiquement par le pointage de 7-0 ou par le pointage réel si celui-ci est plus avantageux pour l’équipe adverse.

14.  Pour les divisions récréative et compétitive, lors des séries de fin de saison, un joueur régulier absent doit obligatoirement être remplacé par un autre joueur ayant joué au moins trois (3) parties en saison régulière dans le récréatif et/ou le masculin.

15.  En cas d'égalité entre deux équipes dans le classement, le bris d'égalité se fera en fonction des éléments suivants, en ordre d'importance : 1) nombre total de victoires; 2) victoires/défaites l'une contre l'autre; 3) différentiel général points pour / points contre; 4) points pour / points contre l'une contre l'autre.

16.  Dans les deux divisions, en séries, l’équipe ayant terminée devant son adversaire en saison régulière est l’équipe qui reçoit.

17.  Les femmes peuvent remplacer les hommes, et vice-versa, avec l’approbation du directeur de division.

18.  Une division peut décider de limiter à cinq (5) le nombre de points qu’une équipe peut compter durant une manche à l’exception de la dernière manche jouée, tel que décidé par l’arbitre, qui sera une manche ouverte.

19.  Début des parties :

Le nombre minimum requis est de 8 joueurs pour que l’on débute une partie à l’heure prévue. Dès que ce nombre est atteint, la partie doit débuter même si un ou des joueurs ne sont pas arrivés. Un joueur qui arrive en retard peut intégrer l’alignement mais devra être inséré à la fin de l’alignement. Toutefois, la partie peut débuter avec un maximum d’attente de dix (10) minutes si une équipe ne compte pas 8 joueurs.

20.  Chaque partie a une durée maximale de 90 minutes. Une nouvelle manche peut débuter seulement s’il reste au moins quinze (15) minutes avant la fin de la partie.

Exemple :

partie débutant à 18h40 ® pas de nouvelle manche après 19h55

partie débutant à 20h20 ® pas de nouvelle manche après 21h35

partie débutant à 22h00 ® pas de nouvelle manche après 23h15

La septième manche est une manche ouverte (récréatif). Si la partie compte moins de sept (7) manches en raison du manque de temps, l’arbitre doit obligatoirement le signaler aux capitaines avant le début de la dernière manche à jouer et celle-ci est une manche ouverte. La dernière manche jouée doit être complétée peu importe le temps. Il est donc inutile et antisportif de retarder volontairement la durée de la partie pour qu’une manche débutée avant le 15 minutes de la fin soit annulé.

Toutefois, il n’y a pas de temps limite lorsqu’il y a seulement 2 parties durant une soirée à la condition que les parties débutent à l’heure.

21.  Circuit :

Division récréative :

Seuls les circuits à l’intérieur du terrain sont autorisés. Une balle frappée directement à l’extérieur du terrain (à l’intérieur des lignes de côté) compte comme un double, jusqu’à concurrence de trois circuits extérieurs par équipe, après quoi une telle balle sera un retrait automatique. Par contre, si une balle glisse en dehors du terrain ou touche un joueur avant de sortir du terrain (à l’intérieur des lignes de côté), celle-ci compte comme un double.

22.  Coureur de courtoisie :

Chaque équipe peut utiliser un coureur de courtoisie à 3 reprises durant une partie. Le coureur de courtoisie est obligatoirement le joueur de l’alignement qui a eu le dernier retrait. Le joueur qui a été remplacé peut revenir au jeu.

23.  Dans les deux divisions, un match interrompu par la pluie devient officiel si 3.5 manches minimum ont été jouées et l’équipe qui perd a eu son quatrième tour au bâton. Si pour une raison quelconque il doit être repris dans les jours suivants là ou il s’était arrêté, les capitaines doivent garder le même alignement, les remplaçants sont permis mais les joueurs non remplacés selon les règles deviennent des retraits automatiques.

24.  Dans les deux divisions, aucune sanction ne sera prise contre une équipe fautive (règlements 12.4 et 12.5) une fois le match commencé. Les capitaines ont la responsabilité d’approuver ou non l’alignement de leur adversaire avant le début du match.

25.  Les capitaines qui acceptent que leur adversaire contrevienne aux règlements 12.4 et 12.5 doivent obtenir l’approbation des directeurs.

 

13. RÈGLEMENTS DE TERRAIN : PARC WALTER-STUART

1.     Si la balle roule sous les arbustes au champ, un double sera accordé au frappeur. Le joueur à la défensive doit toutefois lever le bras et ne pas toucher à la balle sinon le jeu continue.

2.     Au champ gauche, un circuit sera accordé si la balle passe par-dessus le mur. Toute balle qui frappe le mur, peu importe la hauteur, demeure en jeu.

3.     La balle demeure en jeu si elle atteint les fils électriques.

4.     Un double automatique sera accordé si la balle roule à l’extérieur du terrain au champ centre, là où la clôture est ouverte, si elle perdue dans la végétation du champ centre, si elle bondit par-dessus la clôture ou si elle roule en dehors de la zone de jeu sur la ligne du champ gauche. Le joueur à la défensive doit toutefois lever le bras.

5.     Un but supplémentaire sera accordé si la balle, en étant lancée vers les premiers ou troisièmes buts lorsque frappée, se retrouve sur le banc des joueurs ou à l’extérieur du terrain.

6.     La balle demeure en jeu si elle touche les troncs d’arbres. Toutefois, si elle atteint les feuilles directement, un circuit sera accordé.

7.     Le marbre de bois est réservé au receveur tandis que le coureur n'a pas à toucher au tapis. Afin d’éviter toute blessure, le receveur ne doit pas toucher au coureur pour effectuer le retrait faute de quoi le point sera accordé automatiquement, de même que si le marbre est bloqué intentionnellement par le receveur. D’autre part, si le receveur touche le tapis de caoutchouc, il n’y a pas de retrait.

8.     Un coureur qui dépasse la ligne de non-retour doit obligatoirement aller au marbre, autrement il y aura retrait.

 

14. ESPRIT SPORTIF

9.     L’objectif premier de la Ligue Maxima est de permettre à tous de s’amuser et socialiser en pratiquant notre sport au-delà de la compétition.

10.  Si une décision prise durant une partie est contestable ou une attitude d’un joueur est inacceptable, ce sont les capitaines de chaque équipe qui doivent en discuter avec les directeurs présents et l’arbitre de la partie.

11.  Nous demandons à chaque joueur de faire part à son capitaine de son insatisfaction pour que celui-ci fasse ses représentations auprès des directeurs et de l’arbitre.

12.  Les joueurs qui auront un comportement antisportif seront avisés par les directeurs de chaque division et pourront se voir exclure de la Ligue en cas de récidive. Les écarts de langage envers les représentants de la ligue (directeurs, capitaines ou autres) ne sont pas tolérés.